logo perso spect ateli agend
 
 
*


 
« La belle Personne » par Michel Kemper

C’est une chanteuse qui ne fait rien comme personne. D'abord par un tour de chant d’anthologie où elle se mettait en bouche la longue dame brune que fut Barbara, se permettant déjà, belle insouciance de jeunesse, toutes les audaces.
Hop là!, spectacle remarquable car touchant, sensible au delà des mots. Personne ne connaissait alors Personne, native d’Oullins et quelque peu chanteuse de hasard. Car Caroline ne se destinait pas à la chanson à l’origine, mais au cinéma où elle laissera quelques traces sur grand écran comme à la télé. Au théâtre aussi. C’est à 22 ans, en 1997, qu’elle découvre fortuitement le chant et la comédie au sein d’une compagnie, U-Gomina (dans le spectacle Viva Strada), par les chansons de rue qu’accompagne l’orgue de Barbarie. 300 représentations, 300 fois Caroline en chanteuse réaliste, en diva de music-hall. Ça marque forcément. Une personne qui fait feu de tous bois, par des stages et ateliers, spectacles musicaux et troupe de théâtre, par l’École nationale de musique de Villeurbanne aussi, faisant grandir et mûrir ses désirs de chanson. Barbara donc. Puis, toujours en de féminines rimes, Caroline monte Elle préfère aimer, en 2005, rendant hommage à la poésie au féminin, une poésie venue d’un peu partout. Les créations s’enchaînent. D’abord avec D’amour et de lutte où elle tutoie le grand Victor Hugo, signant du coup sa première mise en scène. Puis la rencontre avec le répertoire de l’immense Colette Magny. Du coq à l’âne, elle chante le souvenir des zazous avant d’assortir des chansons coquines « et autres clowneries » avec la compagnie du théâtre de l'iris et l'ENM de Villeurbanne. Boulimique de chansons, Caroline anime régulièrement des stages de chansons, parfois loin, en Croatie. Ainsi qu’à la prison de Montluc tant il est vrai qu’on s’évade plus facilement par la poésie…

Cette belle Personne est chanteuse, enchanteuse même. La rentrée 2010 s’inscrira dans son histoire, la nôtre aussi, avec la sortie de son premier disque, un vrai, fait pour l’essentiel de textes à elle ainsi que d’autres de Marc Hanniet. Et un de Colette Magny, comme si la chanteuse de Melocoton lui transmettait le flambeau, le feu sacré, au nom de tous les siens. C’est parti, Caroline écrit mais c'est aussi l'heure des scènes, si coutumières à Caroline, si différentes désormais qu'il lui faudra porter des mots plus personnels encore, sans le masque d’une autre artiste. On sait que l'envolée sera belle.....
 
 
 

-----
::: Le Mans Cité Chanson 2008 ::: (2e prix, catégorie "ré-interprétation"). ::: "Je ne sais pas dire" de Barbara avec Jonathan Mathis à l’accordéon.
-----
::: Théâtre National de Zagreb (2006). ::: Grande soirée de la chanson francophone ::: organisée par "Les amis de la chanson" (Présidente : Nansi Ivanisevic)...
-----
::: Final de la soirée avec la chanteuse Jelena Radan et "Les amis de la chanson" (piano : Jurica Karuza)...
   
 
 
  CONTACT : Caroline PERSONNE - 2 D rue Louis Thévenet - 69004 LYON - 04 69 84 78 31 - 06 17 27 34 69 - carolinepersonne@sfr.fr